Rabat-joie des villes et Rabat-joie des champs

08 novembre 2005

la rubrique extra-professionnelle

  • Le rabat-joie choisit ses activités, c'est à dire l'utilisation de son temps libre avec une relative acuité : si son travail est physique, il choisira une activité calme, du type jeu d'échecs ou scrabble. Si elle se situe dans un bureau, il préfèrera alors un sport tonique comme le squash, le tennis, ou les sports d'endurance dans lesquels les rabat-joie sont souvent excellents. D'autant plus que c'est bon pour la santé !
  • Il y a peu de chances qu'il reste devant la télévision entre 18 et 20 heures. C'est une activité trop inactive, trop peu interactive, d'autant plus que les programmes divertissants sur les réseaux herztiens en France à cette heure sont bien trop "bêtes". Quand on lui demande : "- vous préférez questions pour un champion ou  star academy ?"  La réponse du rabat-joie est sans appel, il répond : - la star quoi ?

Posté par Marcojoie à 19:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


le rabat-joie des villes

  • L'enthousiasme débordant, les excentricités, un habillement seulement esthétique ou à la mode sacrifiant le confort et la sécurité, un cabriolet sport,  les accessoires nouveaux tels que les portables multifonctions ou les gadgets électroniques informatisés, tout cela reste étranger au rabat-joie. A moins que l'un d'entre eux soit indispensable professionnellement parlant.
  • C'est un individu somme toute moyen, qui épargne plus qu'il ne consomme, car consommer sans raison est une aberration pour le rabat-joie. Il est cependant en plus grand danger que son homologue des contrées reculées. Il y a en effet beaucoup plus de tentations dans les milieux urbains et le rabat-joie des villes risque davantage de faire une entaille à son blason de grand économe.
  • Lorsqu'il travaille en horaires décalés, le rabat-joie choisira toujours lorsque c'est possible de travailler le matin, c'est une excuse valable pour se lever tôt et se coucher tôt. En tous cas cela lui permet de travailler d'abord, pour être tranquille ensuite. Cela fait partie des grands principes du rabat-joie.
  • S'il prend les transports en commun et c'est souvent le cas, car les rabat-joie sont sensibles au respect de l'environnement, il emporte son baladeur radio branché une radio d'informations en continu. Car, autre principe, il s'agit de tout connaître du contexte politico-économique dans lequel il vit.
  • Un vêtement de pluie, son repas du midi dans des tupperwares séparés (entrée / plat / dessert), un en-cas, une bouteille d'eau minérale, ses documents en cours, une trousse de secours, ses papiers médicaux où figure en gros caractères son groupe sanguin, une couverture de survie et un couteau suisse remplissent habituellement le sac du rabat-joie.

Posté par Marcojoie à 19:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

quelques bribes de définitions

Le rabat- joie n'est pas une espèce en voie de disparition. Ce n'est pas un extra-terrestre, il va travailler tous les jours comme M. toutlemonde ou pas, ce n'est pas une obligation.On ne sait pas où il vit car les études économiques et sociales actuelles ne sont pas en mesure de le définir. Il est présent dans tous les milieux. Rabat-joie est invariable. Quelque soit le nombre, le genre, le lieu ou le temps : un rabat-joie, des rabat-joie.

Il est très difficile de le décrire en quelques mots, tant est vaste le phénomène rabat-joie. C'est pourquoi l'on commence par résumer quelques données le concernant :

  • La notion d'utilité dépasse chez le rabat-joie toutes les autres considérations : l'envie, l'amusement, la félicité, les divertissements, le ravissement ou la  poésie. Il ne réalisera que peu de choses qui ne lui semblent pas utiles : jouer à des jeux de société, sortir le soir, aller boire un verre dans un bar musical, voir un spectacle... Tout simplement cela n'entre pas dans la catégorie de l'utile ni celle d'importante.
  • La précision importe plus que tout pour le rabat- joie. On ne place pas les choses n'importe où, on ne  les classe pas n'importe comment. Les nomenclatures, les ordres et les classifications, sont des accessoires que le rabat-joie utilise. Le  dictionnaire lui permet de faire utiliser à autrui le vocabulaire qu'il lui fait rectifier, au nom de la précision.

Posté par Marcojoie à 18:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]